Premier jour du 25-12-1969 envoyé en France, (Cognac).

Présentation d'enveloppes "Premier jour d'émission"
Avatar de l’utilisateur
Site Admin
Messages: 368
Photos: 3024
Inscription: Lun 17 Avril 2006, 18:19:01
Localisation: Argenteuil (95100) - France
Nouveau messagePosté: Sam 4 Septembre 2010, 19:07:26




Enveloppe premier jour ayant voyagé.

Une enveloppe dite "Premier jour" rassemble au moins deux conditions principales.
Le ou les timbres doivent être mis en vente pour la première fois dans au moins un bureau de poste du pays émetteur et l'enveloppe doit être revêtue du cachet d'oblitération temporaire commémoratif.
Les enveloppes premier jour vendues par les négociants sont, ces dernières années, des souvenirs philatéliques illustrés d'un dessin original et confectionnés en grande quantité pour les collectionneurs qui aiment joindre ces belles enveloppes aux timbres neufs de leurs classeurs.

Ici le document présenté est différent. Nous avons une enveloppe ordinaire sur laquelle deux timbres sont collés et oblitérés par un cachet bilingue "1er Jour d'Émission" du 25-12-1969 ; c'est un jeudi. Il s'agit de la vente anticipée de deux vignettes représentant deux tableaux de Marc Leguay pour 120 et 150 Kips. Cette lettre est adressée pour la France, (Cognac en Charente) ; elle reçoit donc le timbre à date de Vientiane R.P. qui est le bureau de départ. C'est un envoi en recommandé avec une griffe "PAR AVION" en rouge. L'étiquette et la griffe sont répertoriées dans la réédition Col.Fra du livre 7 de J. Desrousseaux, pages 523 et 525. Le tampon "Affranchi par expéditeur" dégage la responsabilité de la poste pour le montant en pépassement d'affranchissement de la lettre et la libère du droit de remboursement du surplus payé, (voir à ce sujet la page "Phil'Flash" du 3 octobre 2000 par J. F. Brun,(http://www.philflash.fr/philflash/flash012.htm).
Le pli arrive au bureau de Cognac le 29 décembre. Il est présenté le jour même, mais, l'adresse est incorrecte et il est de retour au bureau de distribution en fin de tournée. Il sera à nouveau distribué le lendemain comme l'indique la mention manuscrite " à représenter le 30/12" accompagné de l'adresse correcte du destinataire.

Pour finir, nous remarquons au dos de cette lettre que l'expéditeur est, Lê Trong Hoàng au 332 rue Sam Sen Thaï à Vientiane. C'est à ma connaissance le seul marchand de timbres de collection au Laos à cette époque.

Président A. I. C. T. P. L
Messages: 138
Photos: 3
Inscription: Lun 28 Juin 2010, 13:57:06
Localisation: JUGY
Nouveau messagePosté: Sam 4 Septembre 2010, 19:38:09
Il existait un vendeur de timbres à Luang Prabang. Un de nos adhérents, aujourd'hui décédé, recevait tous ses timbres du Laos par son intermédiaire.
En ce qui concerne Vientiane, Monsieur Le Trong Hoan était en effet le seul négociant ayant pignon sur rue. En revanche, Monsieu Thon That Tuyen, un vietnamien, directeur d'une école privée, faisait également le commerce de timbres. Il vendait surtout à des correspondants à l'étranger et à des connaissances venant le voir chez lui. Monsieur Thon That Tuyen  prenait également des photographies qui lui permettaient de réaliser des "cartes maximum"

Retourner vers Premier jour - Enveloppes, cachets et tampons

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron